FD-Victoria_BorodinovaDepuis le 09 décembre (de l'année dernière), je partage avec vous des nouvelles inspirées par des faits divers dénichés aux quatre coins du monde. Sans être l'heure des bilans, c'est un point d'étape que je porte sur cette expérience aux trois aspects : les trouvailles, l'écriture et le partage.

  • LES TROUVAILLES : quelques sites sélectionnés et mis en favoris livrent des faits divers ; j'en trouve un "original" pour six à dix ordinaires, voire répétitifs (gains formidables des loteries, conducteurs en état d'ébriété). Le nombre d'histoires à raconter tient la route, le rythme de 3 nouvelles par semaine semble tenable.
  • L'ÉCRITURE : ce tri opéré, je m'interroge sur la transformation de l'anecdote en nouvelle, avec un personnage principal, une situation, une chute. Pour franchir ce cap délicat, je m'accorde du temps : un fait divers découvert le 5 est traité le 10, publié le 13 ou 14. Après tout, le but n'est pas de vous informer, mais vous divertir. Le fait divers a une vie éphémère ; la nouvelle restera lisible dans un ou dix ans.
  • LE PARTAGE : mon initiative semble vous plaire. Canalblog fournit des statistiques qui montrent combien vous êtes (plus en milieu de semaine), quelles histoires vous attirent (les jeux de mots dans les titres), d'où vous venez : je salue l'internaute américain qui passe deux fois par semaine.

Profitez de la possibilité de commenter les nouvelles. Jusqu'à présent, deux messages m'ont encouragé à poursuivre les efforts, rien sur les nouvelles elles-mêmes. Comme écrivain, me pousser à rédiger, c'est sympathique et stimulant ; me dire si le résultat vous satisfait, vous amuse, vous étonne ou vous heurte serait un aussi grand stimulant.